Contexte de création

L’exploitation des gisements de données de santé est aujourd’hui un enjeu stratégique dans la plupart des pays développés. En effet, la transformation numérique du secteur a permis de disposer d’informations sur la santé des patients mobilisables sur une large échelle. Ce potentiel est exploitable par un ensemble de technologies et de méthodes (Big Data, Data Mining, IA) devenues aujourd’hui matures.

  1. Le potentiel considérable des données massives hospitalières
  2. Le CHU de Rennes, pionnier en France dans le domaine du Big Data en Santé

Le potentiel considérable des données massives hospitalières

Parmi les sources de données stratégiques, celles produites à l’hôpital, au long du parcours de santé du patient (prise en charge par les spécialités médicales et paramédicale, plateaux techniques Imagerie, biologie génomique, etc.) recèlent un potentiel d’informations et de connaissances considérables. Combinées aux autres sources de données (secteurs public/privé, soins primaires, Données issues du Système National des données de santé SNDS, Registres, ou bases de données de recherche, etc.), les données cliniques produites par l’établissement contribuent d’ores et déjà à la production de nouvelles connaissances et d’innovations technologiques dont bénéficieront les patients et la société dans son ensemble.
 

.

 

Le CHU de Rennes, pionnier en France dans le domaine du Big Data en Santé

Le CHU de Rennes développe la technologie eHOP (Entrepôt de données de santé de l’HOPital) , dans le cadre d’une collaboration étroite entre l'Université de Rennes 1 et le CHU de Rennes, qui fait l'objet d'un transfert pour un déploiement industriel dans un cadre de collaboration avec la société Enovacom, filiale du Groupe Orange.
 

eHOP

Les travaux menés depuis une dizaine d’années dans ce domaine au sein de nombreux projets se traduisent par une visibilité interrégionale (au travers du réseau des centres de données cliniques du Grand Ouest qu’il coordonne - RiCDC), mais aussi nationale (dans le cadre du groupe Données Massives en Santé de la conférence des DG de CHU, et des multiples projets collaboratifs de recherche), et enfin internationale (via l’implication dans des programmes de recherche européens : ITFOC (Flag-era), EHR4CR…).
 

RiCDC

Cette visibilité se traduit également par la perspective d’être un acteur pionnier via le rôle de copilote joué par le Pr Cuggia dans la mise en œuvre du Health Data Hub annoncé par le Président de la République et qui est une infrastructure nationale de partage des données massives en santé.

HdH